La cryothérapie est-elle interdite à certaines personnes ?

Certaines personnes ne peuvent faire des séances de cryothérapie que sous réserve d’un accord de leur médecin traitant et d’un suivi spécifique, notamment dans le cas de :

– Troubles du rythme cardiaque

– Insuffisance valvulaire

– Artériopathie de stade 1 ou 2

– Syndrome de Raynaud

– Grossesse sup à 4 mois

– Rétrécissement valvulaire

– Cardiopathie ischémique

– Polyneuropathie

– Claustrophobie

La cryothérapie peut être même interdite en cas de :

– Infarctus du myocarde inférieur à 6 mois

– Angine de poitrine

– Artériopathie de stade 3 ou 4

– Infections respiratoire aiguë

– Anémie profonde

– Cryoglobulinémie

– Infection profonde aiguë

– Hypertension artérielle non contrôlée

– Insuffisance respiratoire ou circulatoire

– Pacemaker

– Thrombose veineuse profonde

– Coliques néphrétiques

– Allergie au froid

– Infection cutanée aiguë bactérienne ou virale

– Prise d’alcool ou de drogues